Infos pratiques

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
bapteme
communion
confirmation
 mariage
servants-de-messe

L’Eucharistie

eucharistie1« Le mystère de l'Eucharistie » est le centre de la liturgie et même de toute vie chrétienne. Nous le célébrons dans la messe et y participons dans la communion. Mais l'Eucharistie est aussi un sacrement permanent, en ce sens que le Christ y demeure présent tant que subsistent les apparences du pain et du vin.

Eucharistie vient d'un mot grec qui signifie "action de grâce" : louange, action de grâce rendue à Dieu. On désigne plus particulièrement par ce mot, chez les chrétiens, l'action de grâce de Jésus lors de la Cène, dernier repas de Jésus avec ses disciples. Les chrétiens se réunissent pour célébrer Jésus mort et ressuscité, pour associer à sa vie nouvelle tous ceux qui y communient dans la foi.

eucharistie2L'Eucharistie, troisième sacrement de l'initiation chrétienne, est le seul sacrement accompli par Jésus lui-même. Elle a été instituée lors de la Cène. Ce geste est particulièrement commémoré lors de la célébration du Jeudi saint où le Christ s'offre à son Père.
L'Eucharistie structure la vie chrétienne, elle la ponctue, elle est la respiration dans la vie spirituelle.
L'Eucharistie est un rappel de la dernière Cène, de la mort et de la résurrection de Jésus Christ. L’Eucharistie est le pain qui soutient le cheminement du chrétien tout au long de sa vie. C’est donc un sacrement fait pour être reçu régulièrement par tout baptisé.

eucharistie3

 

Comme signes de l'Eucharistie, nourriture de vie éternelle, Jésus a choisi des signes de la nourriture la plus ordinaire : le pain et le vin.
Le pain est la nourriture de base, et le symbole de toutes  les ressources vitales de l’homme.
Le vin exprime le caractère joyeux de la
Création : il est signe de fête.

 


La messe nous fait vivre un rassemblement de croyants, tandis que dans notre vie quotidienne, nous sommes souvent plongés dans un monde indifférent à la foi. A la messe, notre prière est soutenue par la prière de nos frères, par leur chant, leur recueillement, leur simple présence...La liturgie de la messe nous fait entendre des textes de la Parole de Dieu qui éclairent no-tre vie et nourrissent notre foi, textes que nous avons généralement peu d’occasions de lire et de méditer. La messe nous permet aussi, chaque semaine, de participer au sommet de l’amour de Dieu pour nous : le don de sa vie par le Christ. En communiant le dimanche, nous pou-vons venir nous nourrir de la présence du Christ et entretenir sa présence dans notre vie. Nous venons puiser des forces à la source de l’amour et du don. Par la prière, par les textes de la Bible et par la communion au Christ, nous recevons tout ce qu’il faut pour transformer peu à peu notre vie. La messe nous donne une force qui nous permet d’aller plus loin, d’être plus ouverts à tous, plus accueillants. Et plus heureux !

Recevoir l’Eucharistie est une étape incontournable de l’initiation chrétienne.
Elle est accessible aux baptisés à partir de leur 1ère communion, au terme
d’un parcours de préparation.

La première communion :

eucharistie4Pour les enfants, la maturité nécessaire varie de l’un à l’autre. Pour qu’un enfant puisse recevoir l’Eucharistie, il faut qu’il ait une certaine connaissance de la foi chrétienne, qu’il ait été initié à une vie de prière, qu’il comprenne le mystère du Christ selon ses capacités et qu’il puisse recevoir le Corps du Seigneur avec foi, notamment qu’il sache distinguer le pain eucharistique d’un pain ordinaire.
Cela peut se faire après avoir pris le temps de mieux connaître Jésus, alors que l’enfant a envie de vivre avec lui. Quand il a compris que son pain de vie n'est pas du pain ordinaire. Et quand il est baptisé, bien sûr !
Pour les adultes, cette préparation se fait en même temps que la préparation au baptême et à la confirmation.

En pratique :

Cela peut se faire après avoir pris le temps de mieux connaître Jésus, alors que l’enfant a envie de vivre avec lui. Quand il a compris que son pain de vie n'est pas du pain ordinaire. Et quand il est baptisé, bien sûr !

On peut avoir 8 ans... ou 98 ans ! De toute façon, cela se prépare avec des catéchistes et en famille. C'est avec eux qu'on prend la décision de communier pour la première fois.

Dans la pratique, il est assez courant que la 1ère communion soit proposée aux enfants âgés de 8 à 11 ans, après 2 ans de catéchèse. L'initiation à ce sacrement commence par un itinéraire vers le sacrement de la Réconciliation.

Les enfants poursuivent les rencontres de catéchès, en équipe, à travers le parcours Nathanaël, en vue de leur initiation au sacrement de l’Eucharistie.

 

Viens dans mon coeur, Seigneur
Pour m'apprendre à aimer
Viens dans mon coeur, Seigneur
Je voudrais tant te ressembler

 

Pour les enfants qui feront la Première Communion en 2020 et ont  déjà vécu leur Premier Pardon,
Pour les enfants qui s'inscrivent à la 1ère Communion en 2021 et n'ont pas encore démarré le Parcours
Tous renseignements  : Valérie SCHMITT   < Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. >
Coopératrice de la Pastorale des Enfants - 06.60.32.58.90